Carlos Denis Molina

Carlos Denis Molina (avril 1916 San José de Mayo – août 1983 Montevideo).

Le dramaturge, poète et auteur de récits Carlos Denis Molina (avril 1916 San José de Mayo – août 1983 Montevideo), fait partie de la génération d’écrivains uruguayens, connue sous le nom de "generación crítica" et qui, à partir des années quarante, renouvela la littérature uruguayenne et la donna à connaître au monde entier.

Contemporain de Juan Carlos Onetti, Felisberto Hernández et Armonia Somers, Carlos Denis Molina fut également l'une des figures incontournables de la Montevideo des années 1940 : celle des cafés (Tupinamba, Café Metro..) où venaient se retrouver les artistes de toutes sortes, poètes, romanciers ou encore musiciens, pour échanger sur leurs dernières créations ou sur des sujets aussi divers que l’actualité, les préoccupations esthétiques, philosophiques et poétiques du moment. Proche ami de José Mora Guarnido et de Margarita Xirgu, il partageait avec eux l'admiration pour les oeuvres de Federico García Lorca.

Lorsque Carlos Denis Molina meurt en 1983, il n'a pas d'héritiers et vit séparé de sa première épouse depuis de nombreuses années. C'est donc à son ami, le professeur de Littérature Alcides Giraldi (Uruguay, 1914-1978), qu'il décide de léguer ses archives, imitant le geste que son ami, José Mora Guarnido, avait réalisé quinze ans plus tôt.

Les archives de Carlos Denis Molina sont riches de documents qui illustrent la façon dont les idées et les courants artistiques, les avant-gardes notament, ont circulé entre l'Europe et les Amériques durant le vingtième siècle. Ces archives exceptionnelles (coupures de presse, essais, cours, œuvres de création, enregistrements radios, scripts ...etc...), presque toutes inédites, peuvent être consultées sur ce site avec l'aimable autorisation des ayants-droits héritiers de Alcides Giraldi.